Avis de lecteurs

maria-2.jpgLe Symbolique de Dr Mostafa Massid:


Un livre à lire impérativement

quand on est parent.

Un Livre poignant qui ne peut pas

nous laisser insensibles....


J’ai lu et relu le symbolique d’un trait, je n’ai pas pu le refermer tellement l’histoire a marqué mon espritmais aussi m’a ouvert les yeux au sujet d’un fléau qui a chamboulé la vie d’enfants innocents touchés dansleur chaire et dans leur âme, et qu’on occulte souvent, car on dit toujours que çà n’arrive qu’aux autres.bSavez vous que la plupart des victimes d'abus sexuel dans notre pays sont des enfants âgés de moins de dix ans, et que les agresseurs font souvent partie de l’entourage de l’enfant ? 

J’ai appris également via la presse que « nos tribunaux ne font pas appel à des expertises psychologiques pourpouvoir évaluer le degré de la souffrance des victimes ». » (source la vie économique) : c’est dramatique,entre temps des malades courent les rues.

Le but de ce magnifique livre n’est pas seulement de découvrir comment un pervers sexuel traque sa jeune proie, mais de savoir comment un enfant peut se reconstruire et continuer à vivre une vie normale après une telle humiliation et comment gérer le sentiment de culpabilité.

Maria Bichra.

Coach relationnelle et du couple

PLANETE MAMAN BEBE

 

 separateur1.png

 

annie-2.jpgLE SYMBOLIQUE est:

 

un porte parole de prévention,

une voix de prise de conscience,

et une voie qui conduit à la prise en charge

d’enfants du monde.

 

Pour vous dire mon point de vue, je l'ai trouvé passionnant ce livre La Symbolique… Il nous emmène dans la spirale d’interdits dans laquelle elle renferme et isole… Un témoignage vécu extirpé de l’enfer de la nuit où un jeune être un enfant terrorisé sans 01/02/12
« Oui, il m'a passionnée ce livre, car, c'est un miroir de l’être dans ses multiples viols et abus à tous les niveaux, des mal-êtres, mal à l'âme, mal à se dire, mal au corps, mal dans la peau, dégout de soi et des autres, isolements, peurs, harcèlements et perte d’identité, solitude, la lourdeur du secret, l’abandon, rejet et violences familiales de surcroit adonnées injustement, culpabilité, souffrances morales indicibles, brisement intérieur, cauchemars éveillé permanents desquels il parait impossible de s’échapper, etc... et beaucoup d’autres choses qui en résultent, et qui amènent à une -vie- de -mort vivant-, d’inexistence relationnelle possible tant que cela n’est pas exprimé, verbalement ou non, tant que les traumatismes restés dans l’ombre ne sont pas amenés à la lumière de la conscience et restent dans le non-dit, la honte, la noirceur qui enveloppe et ronge ce petit ou jeune être fragilisé ayant été abusé et donc maltraité jusque dans son essence vitale.

C’est tout un cursus qui est décrit d’une enfance à la vie d’homme aux maillons manquants, jusqu’à ce que la vie attire des maux aux mots qui donnent du sens, accompagnent lentement mais vers l’aguerrissement certain, troubles symptômes, maladies viennent donner un langage aux non-dits enfouis, du sens où le fait d’être acheté impunément comme si une pièce d’argent quelle qu’elle soit pouvait monnayer la vie qui n’a pas de prix, de ce fait tout ce cheminement de vie en crise et d’étapes de deuils en deuils vient racheter et retirer du puits des profondeurs avec amour et reconnaissance dans la valeur intrinsèque de l’être quel que soit son passé et les abus auxquels il peut avoir été soumis sans pouvoir s’en défendre et vient ouvrir les portes verrouillées à triple tours et apporter la reconstruction.

Pour cela, après toutes ces tourmentes s’élève un arc-en-ciel victorieux des deux derniers chapitres -Baptême de Satan- et -du Pardon- aux couleurs de renaissance où l’hymne à la vie reprend ses droits, et où chacun peut appréhender et s’approcher de ses -é-cris maux à mots et se les approprier de par sa si grande interpellation et vérité du vécu et de la puissance de l‘identification qui est outil de guérison.

Au travers du témoignage vécu l’auteur Mostafa MASSID est un porte parole de prévention, une voix de prise de conscience, et une voie qui conduit à la prise en charge d’enfants du monde, dans cette défense vivante et vibrante avec courage et détermination d’ouvrir sa bouche pour les muets, défendre la cause des délaissés, promouvoir un combat juste et équitable et sortir des êtres des prisons du silence, il a ce don de parole écrite de proclamation de délivrance.
C'est une si belle chose de savoir que nous ne sommes pas seuls dans ce si grand combat de chaque instant. »

ANNIE GUEUDET

Maître Praticien en Relation d’Aide & Psychopraticienne- Oratrice, Conférencière, Formatrice, Consultante. France, Marseille.

 

separateur1-5.png

lys-brigitha-5-1.pngVotre livre « Le symbolique »

m'a profondément touchée

par la profondeur de vos écrits.


Oui, j’ai lu votre livre et je vous félicite vivement. Ce mettre à nu publiquement en publiant son récit de vie est très difficile. Votre livre « Le symbolique » ma profondément touchée par la profondeur de vos écrits. Pour être tout à fait franche, j’avais la peine de trouver un extrait de votre livre. Toute les chapitres sont très intéressants l’extrait du « Le symbolique ». Mais le chapitre L’impact me paraissait très important de la mettre en avant, car il est le reflet parfait du « Le symbolique ».

Brigitha Ballet

fondations-luca.jpglogo-luciole-blog-2.png

retour1-7.png

Flyer art therapie 1

Arton286 300x140