Lutte contre la pédophilie au Maroc

 

lutte-au-maroc.png

Le Maroc de la dignité et de tous les droits.


etoile.png


2 associations marocaines sont connues pour

leur présence permanente dans

la lutte contre les abus sexuels sur les enfants


2tch-1.png

Toutes les deux crées par deux femmes qui n’ont pas seulement pour point commun le militantisme mais également un prénom et plus est encore les mêmes initiales. Najat Anwar et Najia Adib. Si ces prénoms se prononcent différemment ils ont , néanmoins la même racine, la même source qui veut dire secours, sauvetage, une similitude que l'on retrouve aussi dans les apellations des deux associations, comme quoi rien n'est coupé de rien!

Foncièrement elles ont les âmes de salvatrices et que  l’on croit ou non à l’impact du prénom sur la personnalité, il n’en reste pas moins que celui-ci semble leur avoir conféré, à toutes les deux, des qualités de sérieux, de conscience de leurs devoirs qui les rendent sécurisantes pour leur prochain.

Avec courage et détermination elles ont su affronter tous les obstacles, tabous et interdits pour mettre à jour un sujet longtemps enfermé dans le désarroi, l’incertitude, la résignation, la douleur,le silence et la peur sous couvert d’une présumée pudeur.

Un parcours jonché d’écueils, dans une société encore sous l’emprise des préjugés et de croyances erronées,  autant d’entraves qui n’ont fait que renforcer la détermination et le courage de ces militantes qui n’ont cessé de crier leur indignation face aux failles juridiques et au laxisme judiciaire dans le traitement des affaires d’abus dans notre pays.

En effet  avec la création de ces associations, parents et familles d’abusés, victimes  elles-mêmes, et tous ceux qui s’intéressent à ce monde eurent des espaces rien qu’à eux pour s’informer, s’exprimer, dénoncer, poursuivre et prétendre retrouver leur dignité.

Mon profond respect et mes hommages vont à ces Dames secourables, serviables et réconfortantes pour leurs qualités humaines et pour leur courage exemplaire.

Si grâce à elles, un grand monde au Maroc adhère aujourd’hui à la cause des personnes abusées, beaucoup reste à faire. L’acte militant de la démarche est d'être présent pour lutter contre la pédocriminalité sous toutes ses formes croyant dur à ce que je ne cesse de répéter ‘’Brisons le silence’’ et que, dans un cadre associatif, certains messages passent, mais il convient de les rendre beaucoup plus accessibles d’où l’idée de cette page que je souhaite un renforcement aux efforts déployés pour créer une double rencontre entre personnes victimes, entourage et intéressés mais aussi entre victimes elles-mêmes dans le seul objectif d’échanger, témoigner, soutenir et briser le silence, chacun selon les moyens dont il dispose, mots, articles, écrits, nouvelles, poèmes, chansons ou peinture tous les moyens sont bons,  pourvu que les langues soient déliées, la peur exorcisée, la plaie cicatrisée, les souffrances atténuées.


etoile-1.png

L'association Touche pas à mon enfant

 

as-t-pme.png

 

najat-anwar.jpeg

Najat Anwar, “ Il faut arrêter le massacre”

http://www.maghress.com/fr/marochebdo/93617

 


Abuser sexuellement d'un enfant est un crime,

l’ignorer est un sacrilège.


  • - Combattre La pédophilie Atteintes sexuelles sur des enfants pré pubères & l’inceste : Atteintes sexuelles par un membre de la famille.
  • - Combattre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales : La prostitution infantile & juvénile, la pédopornographie, la traite des enfants à des fins sexuelles, le tourisme sexuel impliquant des enfants, le mariage de mineurs et la maltraitance.
  • - Développer la prévention de la maltraitance et des abus sexuels sur enfants à travers des campagnes de sensibilisation.
  • - Apporter une assistance et un soutien psychologique adapté aux victimes et familles de victimes.
  • - Encourager les familles à communiquer davantage et à parler sans tabou des situations difficiles afin de gérer au mieux les traumatismes et les souffrances.
  • - Briser le tabou de la Pédo-criminalité. Nous vivons dans une société où parler de la sexualité demeure un tabou. Notre mission est de lutter contre le silence.
  • - Apporter une assistance juridique, aides, conseils et actions pour que les coupables soient jugés et condamnés à hauteur de leur crime. L’association Touche Pas à Mon Enfant se constitue partie civile systématiquement au côté des victimes.
  • - Faire respecter les textes de lois relatifs aux droits des enfants.
  • - Engager des actions communes avec d’autres associations de droits de l’enfant et les pouvoirs publics.

 

etoile-2.png

L'association Touche pas à mes enfants

 

touche-pas-a-mes-enfants-300x295.jpg

najia-adib.jpg

 

Najia Adib présidente de l’association «Touche pas à mes enfants»,

milite contre l’impunité des auteurs d’abus sexuels sur enfants.

http://www.lesoir-echos.com/les-droits-de-l%E2%80%99enfant-sont-encore-bafoues/societe/34169/

''Il n’est pas un jour qui passe, ou presque, sans qu’un enfant ne subisse une agression sexuelle. Les pédophiles sont partout : à l’école, dans les rues, chez le voisin, à la maison… Le danger guette l’enfant partout. Il est protégé quand il est dans le ventre de sa mère. Mais, une fois sorti, il n’est plus à l’abri''.

 

nterview avec Najia Adib

Comment a émergé cette idée ?

Elle est née d’un constat, celui du terrible manque d’espaces et de moyens de loisirs destinés aux enfants. Partout au Maroc, les plus jeunes souffrent de cette insuffisance flagrante d’infrastructures qui pourraient les aider à se cultiver, à développer leur imaginaire ou simplement leur permettre de se divertir.


Pétition

Pour un durcissement des peines contre la pédophilie au Maroc

http://www.gopetition.com/petition/26519.html



retour1-3.png

Flyer art therapie 1

Arton286 300x140