Psychomotricité

« Rappelez-vous : corps-esprit, esprit-corps,

tout est lié. » de Olivier Lockert

 

jouets.png

psymedi.png

 

at-enf.png



La psychomotricité est ce lien étroit entre tous les mouvements, sensations, reflexions.  le mot est composé de "psycho" et "motricité".

La motricité représente la partie corporelle visible, le mouvement, l'organisation du geste, le dynamique de nous même.

La psycho représente le monde intérieur, le ressenti.

Le lien entre les deux est constitué du schéma corporel, de l'organisation dans l'espace et le temps enfin de la conscience du corps.

 



L'enfant/élève

Les enseignants s'en plaignent de plus en plus,les parents aussi.

Il y a de plus en plus d'enfants en primaire qui manquent d'attention. Certains élèves n'arrivent pas à fixer leur attention sur ce qu'on leur propose. Ils s'agitent, mettent un temps important à s'installer, peuvent faire preuve de maladresse faisant tomber leurs affaires et parfois eux-mêmes ! Pour certains, il y aura pendant la durée du cours quelques « morceaux d'attention » c'est-à-dire des moments où l'enfant arrive à suivre ce qu'on lui propose. Certains arriveront à se mettre au travail pendant un certain temps, avec une attention correcte puis à nouveau décrocheront en fin de cours. Pour d'autres après un début correct, il y a un décrochage rapide. Ils ne peuvent alors suivre le cours. Ils s'intéressent, à leur camarade, à ce qui se passe par la fenêtre ; ils s'intéressent donc à tout sauf à la matière enseignée. Une agitation motrice est en général associée à cette attitude mentale, plus rarement et moins fréquent, le corollaire : un endormissement...

Ces enfants bougent. Ils sont rarement présents à ce qu'ils font ce qui provoque des conflits avec l'entourage. Du manque d'écoute aux fameuses erreurs d'inattention, des maladresses jusqu'à l'instabilité. On dit que ces enfants « débordent » dans le temps et dans l’espace. Ils anticipent, veulent toujours passer à autre chose, vont vite comme s’il y avait un décalage entre leur pensée et leur corps.

La maîtrise du corps est un facteur d’apprentissage. Mais pour contrôler son corps il est nécessaire de le connaître. Cette connaissance se construit à partir du développement de la conscience corporelle. Cette conscience est relative à un temps présent et donc à une maîtrise où le temps est vécu et non subi.

D'où l'intérêt de la rééducation psychomotrice

La rééducation psychomotrice permet  de se réapproprier son corps dans la relation à soi-même et à son environnement.

Après un bilan psychomoteur, la rééducation permet

  • l'éducation précoce et stimulation psychomotrice
  • la rééducation du développement psychomoteur et des désordres psychomoteurs suivants, au moyen de techniques de relaxation dynamique, d'éducation gestuelle, d'expression corporelle ou plastique et par des activités rythmiques, de jeu et d'équilibration et de coordination :
  • retard de développement,
  • troubles de la maturation et de la régulation tonique, troubles du schéma corporel,
  • troubles de la latéralité,
  • troubles de l'organisation spatio-temporelle,
  • dysharmonies psychomotrices, troubles tonico-émotionnels,
  • maladresses motrices et gestuelles, dyspraxie,
  • débilité motrice,
  • inhibition et instabilité psychomotrice,
  • troubles de la graphomotricité (à l'exclusion du langage écrit).
  • contribution par des techniques d'approche corporelle au traitement des déficiences intellectuelles, des troubles caractériels ou de la personnalité, troubles de la régulation émotionnelle et relationnelle et des troubles de la représentation du corps.

deten.pngrelax.png

La détente est bénéfique à tous les enfants.
Chaque enfant est unique. Il a sa singularité. Elle est précieuse et essentielle. C'est avec cette singularité que l’on doit composer.

Prise de conscience du corps
La détente et la relaxation aident les enfants à prendre conscience de leur corps (à l’aide  des jeux , des étirements, des mouvements empruntés à la sophrologie et au yoga et de leurs 5 sens. L'objectif étant de ne jamais dissocié le corps de l'esprit (savoir être à l'écoute des sensations, les (re)connaitre, les nommer).


Apprendre à mieux respirer, apprendre à se détendre. 
Les méthodes de respiration sont très utiles. Je leurs apprenons à mieux respirer. Bien souvent, ils  en sortent sereins et enthousiastes!
Pour se détendre, il est également possible pour l'enfant de trouver d'autres stratégies (image de calme, mot de calme, couleur détente, petit geste secret...).
L'essentiel est que chaque enfant, trouve ses propres stratégies. Mon travail est alors de faire en sorte qu'il les laisse émerger à sa conscience, simplement.
Certains enfants connaissent des difficultés de concentration à l'école Il peut y avoir plusieurs raisons à cela : la fatigue, le manque d'intérêt pour la matière, les petits tracas personnels, le manque d'organisation, le fait d'accorder trop d'importance aux bruits environnants (il se laisse distraire). 
Mais dans bien des cas, une autre cause vient s'ajouter aux précédentes : le stress, la peur de ne pas réussir (l'enfant anticipe l'échec) et parfois, la démotivation. 
Il est important, alors, de redonner confiance à l'enfant.
La détente va  lui permettre de reconsidérer ses valeurs (en positivant l'erreur), ses capacités (je suis capable de...) et ses compétences (je vais apprendre à faire...).
Ainsi, l'estime de soi et la confiance en soi augmenteront naturellement.
Il s'agit donc d'aider l'enfant à découvrir, nommer et dominer ses émotions (colère, joie, tristesse, peur, angoisse...).
Il s'agit également de l'aider à accéder à l'autonomie et l'indépendance en lui redonnant confiance en lui et en ses potentiels, l’accompagner l dans son développement et son épanouissement en respectant son rythme et sa singularité.

Mes inspirations:
- J’ai grandit auprès d’un père Mostafa Massid, psychologue clinicien nourri d’hypnose, sophrologie et étude des états de conscience modifiée
- Jai participé aux stages de Michèle Dreidemy fondatrice de la méthode 3C, Calme, Contrôle, Concentration et j’ai contribué largement à la traduction en arabe de son ouvrage "La méthode 3c"


Pour ma part, je suis actuellement thérapeute en psychomotricité responsable de l’équipe psychopédagogique au centre de rééducation et membre de l’Association Trait d’union pour le handicap fondée en 2007 par mon père Mostafa Massid

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Flyer art therapie 1

Arton286 300x140